sonnette


sonnette

sonnette [ sɔnɛt ] n. f.
sonete v. 1250; de sonner
I
1Petit instrument métallique qui sonne pour avertir. clochette. « Une petite sonnette en cuivre à long manche » (Queneau). Agiter une sonnette. sonner. Sonnette du président, dans une assemblée. La sonnette d'une porte.
Timbre, sonnerie électrique; objet matériel qui sert à déclencher la sonnerie (bouton, poussoir). Appuyer sur la sonnette. Coup de sonnette. sonnerie; appel, avertisseur. Se pendre à la sonnette. Sonnette d'alarme (dans une banque, etc.). Tirer la sonnette d'alarme. signal. Loc. Tirer les sonnettes, aller tirer à toutes les sonnettes : quémander.
Fig. Serpent à sonnette : crotale.
2Par ext. Sonnerie produite par une sonnette ( drelin, dring). Je n'ai pas entendu la sonnette.
II(1690) Trav. publ. Engin, formé d'un échafaudage élevé, qui sert à la manœuvre du mouton, ou du pilon de choc. bélier. Enfoncer des pieux à la sonnette.

sonnette nom féminin (de sonner) Appareil avertisseur actionné par le courant électrique ; son ainsi produit. Clochette ou timbre servant à appeler ou à avertir par une sonnerie. Repère fixé à la lisière d'une pièce de tissu, et qui sert à marquer l'emplacement d'un défaut. Charpente en forme de pyramide, utilisée pour le guidage du mouton dans le battage des pieux ou des palplanches. Petit appareil de sondage, formé d'un treuil qui lève, par un câble, l'outil de forage périodiquement libéré. ● sonnette (citations) nom féminin (de sonner) Eustache Morel, dit Deschamps Vertus, Marne, 1346-vers 1407 Qui pendra la sonnette au chat ? Ballades de moralité Commentaire Question posée par les rats après avoir unanimement décidé que le chat serait pourvu dorénavant d'un système avertisseur. ● sonnette (expressions) nom féminin (de sonner) Coup de sonnette, action de déclencher une sonnerie ; la sonnerie ainsi produite. Serpent à sonnette, nom usuel du crotale.

sonnette
n. f.
d1./d Clochette dont on se sert pour avertir, pour appeler. Tirer sur le cordon de la sonnette.
|| Sonnerie (sens 4) que l'on peut déclencher à distance; son émis par cette sonnerie.
d2./d Serpent à sonnette(s).
d3./d TECH Engin constitué d'un mouton (sens 5) qui descend entre des glissières. Sonnette à enfoncer les pieux.

⇒SONNETTE, subst. fém.
A. — 1. a) Petite cloche de métal munie d'un manche, qui sonne quand on l'agite, et servant à appeler ou à avertir quelqu'un. Sonnette d'argent, de bronze, de cuivre; agiter, secouer une sonnette; la sonnette tinte; la sonnette du président d'une assemblée; bruit, tintement de sonnette. J'ai sonné, avec une sonnette enfilée de perles, un garçon pour une autre chambre. Une mine de Jocrisse a passé par la porte (GONCOURT, Journal, 1860, p. 799). La sonnette s'agita par trois fois, annonçant la communion du prêtre (ESTAUNIÉ, Empreinte, 1896, p. 9).
En partic. Instrument métallique suspendu à la porte d'entrée ou actionné à distance servant à appeler ou à se faire ouvrir la porte. Cordon, gland de sonnette; tirer la sonnette; mettre la main sur, à la sonnette; étendre la main, aller vers la sonnette. La petite sonnette, au-dessus de la porte, grelottait au moindre souffle du vent (ROY, Bonheur occas., 1945, p. 63). Loc verb., fam. Se pendre à la sonnette (de qqn). V. pendre I B 1 b .
Coup de sonnette. Fait d'actionner une sonnette ou un timbre; p. méton., résultat produit, sonnerie ainsi déclenchée. Un coup de sonnette très inattendu le fit tressaillir (MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 406). P. anal., HIPP. Coup violent imprimé à la bride d'un cheval par le cavalier pour corriger l'animal. Il corrigeait son cheval par des coups de sonnette terribles de haut en bas (HERMANT ds Lar. Lang. fr.).
b) MUS. Instrument composé de plusieurs rangs de clochettes de taille et de timbre différents. L'administration, pour un modique traitement, chargea Schmucke des instruments qui ne sont pas représentés dans l'orchestre des théâtres du boulevard, et qui sont souvent nécessaires, comme le piano, la viole d'amour, le cor anglais, le violoncelle, la harpe, les castagnettes de la cachucha, les sonnettes et les inventions de Sax (BALZAC, Cous. Pons, 1847, p. 23).
c) Au plur.
) Vieilli. Clochettes de harnachement. Synon. sonnailles. Sonnettes du bétail. Seuls, montaient dans l'air pur et léger le bruit des gourmettes et le tintinnabulement clair des sonnettes attachées au col des petits chevaux longs, poilus, de Finlande (G. LEROUX, Roul. tsar, 1912, p. 45).
) Grelots. Sur le plancher, un chapelet et un petit livre d'heures gisaient pêle-mêle avec des filets et des sonnettes de faucon (MÉRIMÉE, Chron. règne Charles IX, 1829, p. 155). Il frappait les pavés avec sa haute canne garnie de sonnettes au pommeau (FLAUB., Salammbô, t. 1, 1863, p. 147).
d) P. anal.
) Sonnerie électrique, avertisseur sonore. Synon. timbre. Coup, bruit de sonnette; la sonnette retentit. Elle avait posé son doigt sur le bouton de la sonnette électrique placée au chevet de son lit (BOURGET, Disciple, 1889, p. 205). Drôle de cabinet! Il est vide et serait morose si j'employais une plume d'oie. Heureusement que retentit le cliquetis de ma machine à écrire et sonne sa sonnette au bout de chaque ligne, très sportivement (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 333).
Sonnette de nuit (d'un médecin, d'un pharmacien). Sonnette d'alarme. V. alarme II.
) Dispositif servant à déclencher la sonnerie. Corte appuie sur la sonnette (CAMUS, Cas intéress., 1955, 2e temps, 7e tabl., p. 672).
e) HERPÉTOL. Serpent à sonnettes. Synon. usuel de crotale. Sandy, un magnifique bleu d'Écosse, qui avait été mordu par un serpent à sonnettes le matin même à la chasse (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 355).
2. P. méton.
a) Son, suite de sons produit(s) par une sonnette que l'on agite. Un oiseau chantait sous la voûte des arbres (...). Et on aurait dit la sonnette de l'élévation dans une église abandonnée (DUHAMEL, Maîtres, 1937, p. 55).
b) Son produit par le timbre d'un avertisseur sonore ou d'une sonnerie électrique. La sonnette de l'entrée; entendre la sonnette; sonnette de vélo. Et du côté de Saint-Séverin J'entends Les sonnettes acharnées des tramways (CENDRARS, Du monde entier, Dix-neuf poèmes élastiques, 1919, p. 85). Une sonnette avait annoncé la fin de l'entr'acte (RADIGUET, Bal, 1923, p. 29).
B. — P. anal.
1. Vx, arg. Boulette de boue séchée qui pend aux vêtements d'une personne ou aux poils d'un animal. Synon. vx gringuenaude. Très vite ils furent secs, pareils à des chiens crottés, retirés d'une mare, plaisantant des sonnettes de fange durcie qu'ils emportaient à leurs pantalons rouges (ZOLA, Débâcle, 1892, p. 76).
2. Spécialement
a) BÂT. Charpente en bois ou en métal servant au guidage du mouton dans le battage des pieux. Sonnette à main, à déclic, à pilon. Il fallut donc enfoncer des pieux dans le lit de la rivière, afin de soutenir le tablier fixe du pont, et établir une sonnette pour agir sur les têtes de pieux (VERNE, Île myst., 1874, p. 274).
b) MINES ET CARR. Appareil de sondage formé d'un treuil, servant à perforer la roche (d'apr. Lar. Lang. fr.).
c) TISS. Repère situé à la lisière d'une pièce de tissu et servant à signaler un défaut de tissage. Le tissu est soumis à un examen attentif destiné à déceler les défauts de tissage dont l'emplacement est marqué par un bout de fil, dénommé sonnette (P. DE CALAN, Le Coton et l'industr. cotonnière, 1961, p. 51).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. I. 1. a) 1234 « petite cloche, grelot servant à avertir » sonnestes et campenelles (HUON DE MERY, Tournoiement Antechrist, 681 ds T.-L.); ca 1235 (Lai de Tyolet, 330, ibid.: Une sonnete d'or Pendüe au col du blanc brachet); 1794 tirer la sonnette (CHAMFORT, Caract. et anecd., p. 166); 1836 coup de sonnette du facteur (GOZLAN, Notaire, p. 7); 1889 p. anal. bouton de la sonnette électrique (BOURGET, loc. cit.); b) 1836 « son produit par une sonnette » (GOZLAN, op. cit., p. 104: la sonnette ébranla [...] la maison); 2. 1520-27 « instrument de musique; musique produite par cet instrument » (Cl. MAROT, Complaintes, I, 34 ds Œuvres lyriques, éd. C. A. Mayer, p. 129: Du Luz sonnoit motetz et chansonnettes. Dancer sçavoit avec et sans sonnettes); 1552 (RABELAIS, Quart Livre, LII, éd. R. Marichal, p. 215, 118: feurent dansées plusieurs moresques aux sonnettes et timbous); 3. 1680 serpent à sonnettes (RICH., s.v. serpent). II. 1. 1676 « machine servant à enfoncer des pilotis » (FÉLIBIEN); 2. 1800 « marteau de graveur » (BOISTE). Dér. de sonner; suff. -ette (-et). II p. anal. entre ce dispositif et celui d'une sonnerie de cloche. Fréq. abs. littér.:1 044. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 1 061, b) 2 429; XXe s.: a) 1 526, b) 1 314. Bbg. HASSELROT 1957, p. 171.

sonnette [sɔnɛt] n. f.
ÉTYM. V. 1250, sonete; sonneste, déb. XIIIe; de sonner.
———
I
1 Petit instrument métallique qui sonne (I., 1., b) pour avertir. Clochette (→ 1. Aspic, cit. 2; globule, cit. 2). || Agiter une sonnette. Sonner. || La sonnette du président, dans une assemblée. || La sonnette de la messe (→ Précipitation, cit. 2). || Cordon (→ Olive, cit. 3) de la sonnette d'une porte d'entrée. aussi Carillon. || Bouton, poignée de sonnette (actionnée à distance). || Bruit (→ Oscillation, cit. 1), coup de sonnette.Vieilli. || Sonnettes du bétail. Clarine, sonnaille.
1 Ah ! que de visites de femmes dites d'avance par le coup de sonnette. La première fois que la femme vient se rendre, quelle pudeur, un tout petit tintement ! Et les fois suivantes, la sonnette carillonne, orgueilleuse comme l'amour qui s'affiche.
Ed. et J. de Goncourt, Journal, sept. 1853, t. I, p. 48.
1.1 Jean, devançant sa tante, tira une petite sonnette qui, comme les sonnettes de campagne, continua longtemps à égrener les gouttes aigres d'un son clair.
Proust, Jean Santeuil, Pl., p. 780.
1.2 Elle prit sur la table une petite sonnette de cuivre à long manche de même métal et l'agita d'un geste gracieux.
R. Queneau, le Dimanche de la vie, p. 171.
(V. 1380). Grelot. || Sonnettes d'un bonnet de bouffon, de fou (1. Fou, cit. 12, Baudelaire). || Les sonnettes d'un mulet.
Mus. Instrument de musique composé de plusieurs rangs de clochettes.
(1904). Par ext. Timbre, sonnerie (électrique). || Coup de sonnette. Sonnerie; appel. || Un grelottement (cit. 2) de sonnette. — ☑ Loc. Sonnette d'alarme (dans une banque, etc.). Fig. Ce qui avertit d'un danger.
1.3 (…) mes articles du Figaro troublent des intérêts puissants. Tout un système de sonnettes d'alarme se déclenche.
F. Mauriac, Bloc-notes 1952-1957, p. 11.
2 (…) à ce moment même, dans l'hôtel du prince de Guermantes, ce bruit des pas de mes parents reconduisant M. Swann, ce tintement rebondissant, ferrugineux, intarissable, criard et frais de la petite sonnette qui m'annonçait qu'enfin M. Swann était parti et que maman allait monter, je les entendis encore (…)
Proust, le Temps retrouvé, Pl., t. III, p. 1046.
Bouton, poussoir qui sert à déclencher le mécanisme de la sonnerie. || Appuyer sur la sonnette.
Loc. Serpent à sonnettes. Crotale.
2 (Av. 1854). Sonnerie produite par une sonnette. Drelin, dring. || La sonnette de l'entracte (→ Épouser, cit. 15). || Je n'ai pas entendu la sonnette.
3 (1874). Par anal. de fonction. (Techn.). Bout de fil que l'on fixe à la lisière d'une pièce de tissu pour signaler un défaut de tissage.
3 Avant de quitter l'usine, le tissu est soumis à un examen attentif destiné à déceler les défauts de tissage dont l'emplacement est marqué par un bout de fil, dénommé sonnette.
Pierre de Calan, le Coton et l'Industrie cotonnière, p. 51.
4 (Fin XIXe, Zola). Fam., vx. Boulette de boue séchée accrochée aux poils (d'un animal, d'une fourrure).
———
II (1676; par analogie de sa manœuvre avec une sonnerie de cloche). Technique.
1 Engin, formé d'un échafaudage élevé (analogue à la chèvre), qui sert à la manœuvre du mouton ou du pilon de choc. Machine; bélier, hie. || Sonnette à tiraude (manœuvrée à la main), à déclic (à treuil), à pilon (mue par la vapeur, l'air comprimé, un moteur à explosion). || Enfoncer des pieux, des pilotis, à l'aide d'une sonnette.
4 Il fallut donc enfoncer des pieux dans le lit de la rivière, afin de soutenir le tablier fixe du pont, et établir une sonnette pour agir sur les têtes de pieux, qui devaient former ainsi deux arches et permettre au pont de supporter de lourds fardeaux.
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. I, p. 390-391.
tableau Noms de machines.
2 Ensemble constitué par un treuil et un outil de forage, utilisé pour faire des sondages.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sonnette — Der Fluss in Beaulieu sur SonnetteVorlage:Infobox Fluss/KARTE fehlt Daten …   Deutsch Wikipedia

  • sonnette — Sonnette. s. f. Espece de clochette fort petite, dont on se sert pour appeller ou pour advertir. Sonnette d argent. sonnette de cuivre. sonnette de fonte, tirez la sonnette afin qu on vous vienne ouvrir la porte. avoir une sonnette sur sa table… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • sonnette — Sonnette, Crepitaculum, Tintinnabulum …   Thresor de la langue françoyse

  • sonnette — (so nè t ) s. f. 1°   Clochette dont on se sert pour appeler ou pour avertir. Tirer la sonnette. Agiter la sonnette. La sonnette du président, dans une assemblée délibérante. •   Je vous prie de me faire présent d une sonnette d argent, MAINTENON …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SONNETTE — s. f. Clochette, ordinairement fort petite, dont on se sert pour appeler ou pour avertir. Sonnette d argent. Sonnette de cuivre. Sonnette de fonte. Faire poser des sonnettes. Le cordon de la sonnette. Tirez la sonnette, afin qu on vienne ouvrir… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Sonnette —  Pour l’article homonyme, voir Sonnette (rivière).  Une sonnette sur le montant d une porte d entrée …   Wikipédia en Français

  • SONNETTE — n. f. Clochette dont on se sert pour appeler ou pour avertir. Faire poser des sonnettes. Le cordon de la sonnette. Tirez la sonnette, afin qu’on vienne ouvrir. La sonnette du président d’une assemblée. Agiter la sonnette. Fig. et fam., être… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • sonnette — nf. ; petite clochette ; sonnette utilisée à l église pendant les offices ; sonnette, timbre, (de vélo, de téléphone, de portail, de porte, d entrée...) ; sonnaille, bruit de clochettes, sonnerie : SèNALYE (Albanais 001, Annecy, Cordon, Doucy… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • sonnette — фр. [сонэ/т] колокольчик, бубенчик …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • sonnette — n.f. Équipe de surveillance (police) …   Dictionnaire du Français argotique et populaire


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.